Maison

Quel budget pour rénover une installation électrique ?

Que vous soyez propriétaire d’un ancien local, ou que vous emménagiez dans une nouvelle demeure, l’état de l’installation électrique est un point très important qui doit avoir toute votre attention, car dans la plupart des cas, une rénovation est nécessaire.

Rénovation électrique, ce qu’il faut savoir

Il est important de savoir que dans le cas où vous vendez ou louez un bien dont l’installation électrique date de plus de 15 ans, il est obligatoire de procéder à un diagnostic électrique. Cela signifie qu’un technicien électrique devra vérifier certains éléments, à savoir :

  • le tableau électrique ;
  • les disjoncteurs ;
  • les interrupteurs ;
  • la liaison vers une prise de terre (équipotentielle) ;
  • l’identification des conducteurs sans protection ;
  • l’identification des appareils électriques inadéquats.

Le diagnostic électrique est également requis en cas de travaux de rénovation d’une maison notamment quand il s’agit de décloisonner des pièces ou de mettre en place de nouveaux raccordements. Le coût d’un diagnostic électrique est d’environ 100 €; TTC. Il faudra également estimer la puissance de la nouvelle installation électrique. Pour cela, le technicien doit prendre en considération le nombre de matériaux électriques ainsi que de leur performance. La puissance moyenne de certains appareils se calcule comme suit :

  • 100 watts par mètre carré pour un chauffe-eau électrique ;
  • 2 000 watts pour une machine à laver ;
  • 10 watts pour les points lumineux ;
  • 2 000 watts pour un four électrique.

Pour une ancienne maison entièrement électrique, il faut compter une puissance allant de 15 000 à 35 000 watts.

Comment rénover l’installation électrique dans une maison ?

Pour qu’une rénovation d’électricité soit réussie, elle doit respecter la norme NF C 15-100 qui s’applique aux circuits électriques à basse tension, qu’ils soient rénovés ou tous neufs, afin d’assurer la protection des foyers. Étant donné le développement et l’avancement de la technologie, le nombre d’appareils électriques branchés sur secteur ne cesse d’augmenter. Il est donc indispensable de veiller à la sécurité des utilisateurs ainsi que de celle de leurs appareils et de leurs maisons. Ainsi, si un dommage est dû à une installation électrique défectueuse, la responsabilité civile et pénale du propriétaire sera probablement engagée. Si votre installation électrique est assez ancienne, il est obligatoire de la rénover afin qu’elle soit conforme à la nouvelle réglementation. Pour cela, il faut prévoir certaines modifications. L’installation d’un disjoncteur et de fusibles est indispensable pour assurer votre sécurité. Il faut également s’assurer que toutes les prises électriques de la maison présentent une mise à la terre, dans le cas contraire, il est impératif de la réaliser afin d’éviter les risques d’électrocution. Les travaux de rénovation doivent être confiés à un artisan qualifié qui dispose du savoir faire nécessaire. Il devra d’abord faire passer les câbles électriques entre les boites de dérivation et le tableau électrique tout en respectant une marge de longueur. Après cela, il devra les placer entre les boites de dérivation et les endroits prévus pour les divers équipements comme les interrupteurs, les prises et autres. Il devra aussi mettre en place les fils de section adaptés, pour les fils en cuivre dont la section est importante, il faudra prévoir des moulures pour les faire passer. Ces fils sont nécessaires pour créer la liaison équipotentielle qui sera reliée à la terre.

Le coût de rénovation d’une installation électrique varie en fonction de l’âge de la maison, du type de travaux à réaliser et du prix de la main d’œuvre. La rénovation électrique peut être complète ou partielle.

Coût d’une rénovation électrique complète

Pour une rénovation complète, il faut compter entre 122 et 155 euros pour le diagnostic électrique. Une rénovation complète varie entre 90 à 110 euros par mètre carré. Si la rénovation ne comprend pas le système de chauffage, son coût sera compris entre 120 et 150 euros par mètre carré. Si le chauffage est compris, il faudra compter entre 150 et 200 euros par mètre carré. Si vous êtes propriétaire d’un appartement, le prix moyen est de 2 500 à 18 000 euros, il est variable en fonction de la superficie. Si vous avez une maison de 100 mètres carrés, il faudra compter entre 6 000 et 2 0000 euros. Enfin, pour une ancienne demeure de 120 mètres carrés, la réhabilitation avec pose de circuits externes et VMC coûtera entre 6 500 et 22 500 euros.

Coût d’une rénovation électrique partielle

Pour une rénovation partielle, il faut prévoir une entre 80 et 120 euros le mètre carré. Ainsi, pour un local de 50 mètres carrés, le prix d’une rénovation partielle est de 4 000 à 6 000 euros. Pour une superficie de 80 mètres carrés, comptez 6 400 à 9 600 euros. Pour la réhabilitation partielle d’une habitation de 90 mètres carrés, prévoyez un budget de 7 500 à 11 500 euros. Pour une superficie plus grande, de 120 mètres carrés, le prix va de 9 600 à 14 400 euros.

(Visited 5 times, 1 visits today)

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.